Etude de la régénération naturelle du Symphonia globuliferades forêts humides togolaises au Togo

Bidename Martha Kedjeyi, Ronald Bellefontaine, Adjossou Kossi, Kokou Kouami

Abstract


Une étude a été menée dans la forêt classée de Missahoé et ses environs en vue d’apprécier la régénération naturelle de Symphonia globulifera. La collecte des données à cette fin a été réalisée sur une dizaine de parcelles. La méthode d’inventaire utilisé est celle par maillage avec un comptage systématique des semis. Les différentes observations et mesures effectuées ont permis de mettre en évidence un seul mode de reproduction (par graines) ; aucun drageon n’a été observé. La densité moyenne de semis par parcelle varie beaucoup en fonction des conditions locales (de 0 à un peu plus de 1 semis par m²). Un constat a été établit que la plante a une forte capacité de rejeter avec une proportion de 92,6 % des cas observés. L’étude de la croissance montre une relation linéaire entre la hauteur, le diamètre et l’âge. L’accroissement annuel moyen juvénile est de 60 cm en hauteur et de 0,6 cm en diamètre.

Full Text:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.12895/jaeid.20132.115