La lutte contre la désertification pour le développement durable des terres arides

Franco Bazzani

Abstract


Un des obstacles scientifiques le plus persistant pour la lutte contre la désertification a été une très grande difficulté dans la quantification soignée de la nature et l’extension du problème lié, dans le passé, à une difficulté dans la définition du phénomène.
La Convention des Nations Unies sur la Lutte contre la Désertification (UNCCD) a donné une définition à ce phénomène et a aussi établie un “zonage” sur base écologique
en considérant un intervalle dans le rapport entre les précipitations et l’évaporation possible pour la définition des zones affectées par le phénomène. Un prise en charge direct du coté des pays touchés par la désertification ou dégradation des terres, par la réalisation des Programmes d’Action Nationale, est aussi un des piliers de la convention.
L’extension croissante des phénomènes de dégradation des terres et l’inquiétude tant des pays concernés que de la communauté internationale ont déterminé la nécessité de
disposer et de mettre au point des outils de suivi et d’évaluation des processus de dégradation des terres avec la création d’un réseau de surveillance.

Full Text:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.12895/jaeid.20093.34